Référendum relatif à l’Accord sur la région marine d’Eeyou

Référendum relatif à l’Accord sur la région marine d’Eeyou

Le 29 juin 2009, le négociateur du Grand Council des Cris (Eeyou Istchee), Roderick Pachano, la négociatrice du Canada, Guylaine Ross, et le négociateur du Nunavut, William Mackay, ont apposé leurs initiales sur une proposition d’accord entre les Cris d’Eeyou Istchee et sa Majesté la Reine du chef du Canada concernant la région marine d’Eeyou (ci-après nommé « l’Accord »). Le scrutin référendaire s’est tenu pendant et après la période de consultation qui s’est déroulée dans les communautés cries et dans les centres urbains où habitent un nombre substantiel de Cris.

La nation crie approuve l’Accord sur la région marine d’Eeyou

Le grand chef Matthew Coon Come tient à féliciter les membres de la nation crie pour leur participation au référendum. Il a souligné notamment : « Les jeunes Cris sont venus en grand nombre pour soutenir leur nation, et je suis très fier de voir la prochaine génération de leaders cris venir exercer leur droit à l’autodétermination. Je n’oublierai jamais les messages transmis par Twitter qui ont circulé parmi les jeunes de notre nation d’un peu partout pour encourager les autres à venir voter et à s’impliquer. Je veux également exprimer ma gratitude envers les efforts créatifs de Christopher Herodier et de Paul Napash, qui ont collaboré en écrivant et interprétant la James Bay Island Song (Chanson de l’île de la baie James). Nos « îles d’espoir » font partie de notre nation d’espoir. Les résultats officiels sont disponibles ici.

Lire l’article complet.

Message du grand chef Matthew Coon Come

Kwey Kwey Watchia!

Le 29 juin 2009, les négociateurs de la nation crie et du gouvernement du Canada ont apposé leurs initiales sur la proposition d’Accord sur la région marine d’Eeyou.

En vertu de ce traité, les droits des Cris relatifs à l’occupation et à l’usage de la région marine d’Eeyou seraient officiellement reconnus par la Constitution du Canada.

Devant l’accroissement de la population mondiale et l’augmentation des besoins de biens de consommation, les eaux nordiques sont appelées à servir au transport de marchandises; selon les dispositions de cet accord, les Cris seraient dotés des moyens d’assurer la protection de leur usage traditionnel du territoire, et également de faire en sorte que les futurs projets de développement profitent le plus possible à la nation crie.

Il s’agit là d’un accord historique d’importance majeure, et je rendrai visite aux communautés cries pour vous informer de son contenu et recueillir vos commentaires.

Grâce au scrutin référendaire qui se déroulera du 18 janvier au 26 mars 2010, vous pourrez accepter ou rejeter cet accord. En raison de l’importance de ce traité pour la nation crie, les membres de toutes les communautés intérieures et côtières seront appelés à voter.

Pour que l’Accord soit approuvé, plus de 50 % de tous les bénéficiaires cris ayant droit de vote doivent s’être prononcés en sa faveur.

Par conséquent, je demande à tous ceux et celles d’entre vous qui sont en âge de voter (c’est-à- dire qui ont 18 ans en date du 26 mars 2010) de venir exprimer votre position au sujet de l’Accord.

Les avantages de l’Accord pour la nation crie

Parmi les avantages de l’Accord pour la nation crie, on trouve les suivants :

  • Octroi d’une protection constitutionnelle à nos droits collectifs et ancestraux
  • Confirmation de la propriété crie de 80 % des îles de l’est de la baie James et du sud de la baie d’Hudson
  • Confirmation de la propriété crie des ressources souterraines des îles cries
  • Reconnaissance du droit des Cris de se prononcer au chapitre du développement futur de la région marine d’Eeyou
  • Transfert d’un capital de 50 millions de dollars, ainsi que d’un fonds de 5 millions de dollars destinés à la mise en œuvre de l’Accord
  • Octroi d’une préférence aux Cris en matière de contrats et d’approvisionnement au sein de la région marine d’Eeyou
  • Création d’une Commission d’aménagement, d’un Conseil de gestion des ressources fauniques et d’une Commission d’examen des répercussions comprenant chacun une importante représentation crie
  • Reconnaissance du rôle de premier plan de l’Association des trappeurs cris dans la réalisation d’études fauniques, et établissement d’un fonds de 5 millions de dollars à cette fin
  • Établissement d’une entente distincte relative à l’implantation des nouvelles institutions publiques gouvernementales au sein des communautés d’Eeyou Istchee
  • Octroi d’une garantie à la nation crie que l’extension de son gouvernement à la région marine d’Eeyou ne sera pas entravée par l’Accord

La question référendaire

Les personnes ayant droit de vote devront répondre « OUI » ou « NON » à la question suivante :

Approuvez-vous l’Accord entre les Cris d’Eeyou Istchee et Sa Majesté la Reine du chef du Canada sur la région marine d’Eeyou, tel que proposé?

Des séances d’information se tiendront dans les communautés suivantes :

  • Chisasibi
  • Eastmain
  • Mistissini
  • Nemaska
  • Oujé-Bougoumou
  • Waswanipi
  • Waskaganish
  • Wemindji
  • Whapmagoostui
  • Amos
  • Montréal
  • Rouyn-Noranda
  • North Bay
  • Sudbury
  • Ottawa
  • MoCreebec

IMPORTANT : La tournée des communautés se déroulera du 18 janvier au 12 mars 2010. La date, l’heure et le lieu seront précisés par votre conseil de bande local.  Vous pouvez également vérifier cette information et d’autres renseignements connexes au numéro sans frais du Directeur du scrutin, le 1-888-761-1655. On trouve également en ligne un calendrier des événements.

Comment voter lors du scrutin référendaire

Toute personne crie dont le nom apparaît dans le registraire établi en vertu de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois résidant à l’intérieur ou à l’extérieur d’une communauté crie d’Eeyou Istchee et étant âgée de 18 ans le 26 mars 2010 a le droit d’exercer son droit de vote lors de ce référendum.

  • Il existe trois façons de voter :
  • par scrutin postal : du 18 janvier au 26 mars 2010;

ou

  • en personne : au cours des dix jours ouvrables entre le 15 mars et le 26 mars 2010, dans les centres de scrutin situés dans les communautés cries d’Eeyou Istchee, y compris Washaw Sibi, ainsi qu’à Montréal, Ottawa, Val d’Or, North Bay et Moose Factory;

ou

  • en réclamant le passage d’un poste de scrutin itinérant : au cours des dix jours ouvrables entre le 15 mars et le 26 mars 2010, pour les gens ayant droit de vote dans chaque communauté d’Eeyou Istchee, y compris Washaw Sibi.

Questions & Information

  • Si votre nom figure sur la liste des Cris ayant droit de vote lors du Référendum sur l’Accord sur la région marine d’Eeyou
  • Renseignements sur la séance d’information publique communautaire sur l’Accord proposé
  • Où, quand et comment voter
  • Comment obtenir la version officielle de la proposition d’Accord sur la région marine d’Eeyou, un résumé ou tout autre document disponible
  • Toute autre information relative à l’Accord proposé et/ou au processus référendaire
2018-05-29T16:31:57+00:00mars 1st, 2016|Catégories : Actualités & événements|