Traitement : De 90 000 $ à 100 000 $
Lieu : Montréal (voir Renseignements supplémentaires ci-dessous concernant le lieu de travail)
Statut : Temps plein
Période d’inscription : du 9 août au 30 septembre 2021

Fonctions de base

La Commission d’aménagement de la région marine d’Eeyou (CARME) est à la recherche d’une directrice ou d’un directeur qui sera chargé de la gestion courante des activités de la CARME, des liaisons et de la coordination avec le président et les commissaires de la CARME, de la gestion du personnel et des consultants externes, et de la supervision des activités d’aménagement du territoire de la CARME.

Responsabilités en matière de gestion

  • Assurer la gestion courante des activités de la CARME.
  • Être responsable de l’embauche, l’administration générale, la coordination et l’évaluation du personnel de la CARME.
  • Gérer les contrats des consultants externes.
  • Assurer la coordination et fournir un soutien au président dans le cadre des réunions de la CARME.
  • Collaborer avec le ou la comptable de la CARME pour suivre, gérer et faire rapport des finances de la CARME tout au long de l’année.
  • Préparer, suivre et faire rapport des progrès et de la mise en œuvre des plans de travail annuels de la CARME.
  • S’assurer que le fonctionnement de la CARME est conforme à ses politiques et procédures.
  • Assurer la liaison avec le comité de mise en œuvre de l’Accord sur les revendications territoriales de la région marine d’Eeyou.

Responsabilités en matière d’aménagement du territoire

  • Superviser les travaux d’aménagement du territoire pour la CARME.
  • Conseiller, aider et collaborer étroitement avec le personnel et les consultants de la CARME ainsi qu’avec le Conseil de gestion des ressources fauniques de la région marine d’Eeyou, la Commission chargée de l’examen des répercussions, la Commission d’aménagement de la région marine du Nunavik, les Premières Nations cries, la Commission Eeyou de planification et le Gouvernement de la Nation crie.
  • Superviser les travaux d’élaboration, de finalisation et de mise en œuvre d’un plan d’aménagement du territoire pour la région marine d’Eeyou (RME), y compris l’élaboration de buts et d’objectifs d’aménagement particuliers, et planifier le zonage et l’orientation conformément aux travaux de planification de l’ARTRME et de la RME réalisés à ce jour.
  • Travailler avec la Commission d’aménagement de la région marine du Nunavik pour s’assurer que la planification de l’aménagement du territoire est entreprise pour la zone conjointe de la région marine d’Eeyou et de la région marine du Nunavik (Zone conjointe Cris/Inuit).
  • Superviser la planification et la mise en œuvre des séances de mobilisation et des audiences visant à appuyer l’élaboration, l’examen et l’approbation d’un plan d’aménagement du territoire pour la RME.
  • Travailler avec la Commission chargée de l’examen des répercussions de la RME pour harmoniser les processus d’aménagement du territoire et d’examen des répercussions de la RME.

Autres responsabilités

  • Représenter la CARME auprès des partenaires de cogestion, du gouvernement et du public.
  • Améliorer la connaissance et l’appréciation que possède le public du travail de la CARME au moyen de présentations publiques et d’autres formes de communication.
  • Assurer une communication et une collaboration efficaces avec d’autres organisations, d’autres conseils de cogestion, des organismes gouvernementaux et le public.
  • S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée.

Études

  • Détenir un baccalauréat en aménagement du territoire urbain/régional ou une expérience équivalente.
  • Être membre de l’Institut canadien des urbanistes, de l’Ordre des urbanistes du Québec ou d’un autre institut ou d’une autre association d’aménagement professionnelle est un atout.

Expérience

  • Posséder un minimum de cinq ans d’expérience de travail dans un domaine connexe.
  • Posséder une expérience de travail en aménagement rural, en région éloignée et/ou en région est un atout.

Exigences linguistiques

  • Savoir s’exprimer aisément en anglais est requis.
  • Savoir s’exprimer aisément en cri est un atout.
  • Avoir une connaissance écrite du français est un atout.

Connaissances et aptitudes

  • Être très motivé et faire preuve d’initiative.
  • Avoir de bonnes habiletés de communication et beaucoup d’entregent.
  • Être capable de bien travailler de façon indépendante et en équipe.
  • Posséder de solides compétences organisationnelles et en résolution de problèmes.
  • Posséder une expérience des applications du système d’information géographique (SIG) est un atout.
  • Avoir démontré la capacité à travailler efficacement dans un contexte autochtone et/ou interculturel.
  • Être prêt à vivre et à travailler dans une communauté nordique.

Renseignements supplémentaires

Le siège de la CARME est à Waskaganish. Le directeur ou la directrice partagera son temps de travail entre le bureau de Waskaganish et Montréal.

Si la candidate ou le candidat choisit de résider à plein temps à Waskaganish, les avantages supplémentaires comprennent :

  • Un soutien financier pour le déménagement est fourni.
  • Un logement est fourni à un taux subventionné.
  • Un ensemble d’avantages nordiques est fourni.
  • Un véhicule de fonction est fourni à Waskaganish.
  • Une allocation de transport est fournie.
  • Des voyages de retour à la maison sont fournis.

Exigences supplémentaires

  • Il s’agit d’un environnement de bureau typique sans demandes physiques inhabituelles.
  • La personne titulaire du poste doit être disposée à voyager fréquemment.
  • La personne titulaire du poste doit détenir un permis de conduire valide.

Demande

Veuillez faire parvenir votre lettre de présentation et votre curriculum vitæ à : hr@eeyoumarineregion.ca

Seules les personnes candidates retenues pour une entrevue seront contactées.

Les personnes candidates sont invitées à consulter le site www.eeyoumarineregion.ca afin d’examiner les dispositions de l’ARTRME sur l’aménagement du territoire (chapitre 8).

La CARME peut, à sa discrétion, renoncer à certaines exigences susmentionnées si une personne candidate appropriée qui est une bénéficiaire crie au sens de la CBJNQ accepte de suivre un plan de formation déterminé par la CARME comme condition d’emploi.